Arnaud – BILAN DE COMPETENCES – Passer à l’action

[dkpdf-button]

Bilan de compétences

Pellentesque accumsan nulla nec dui imperdiet, eget condimentum leo laoreet. Suspendisse sed leo et felis facilisis imperdiet. Aenean aliquet consectetur est et rutrum. Vivamus varius ut ex id egestas. In faucibus diam at ante posuere, a porttitor orci vestibulum.

Contexte

J’ai réalisé mon bilan de compétence suite à un ras-le-bol dû à un grand nombre de déplacements professionnels instables, mobilisant une grande quantité d’énergie, empiétant fortement sur ma vie personnelle et de couple. De plus, ma cheffe a une personnalité difficile à gérer et ces difficultés m’exposent et me mettent dans des situations compliquées à gérer pour moi.

Ma voisine réalise sur cette période un bilan de compétences avec Orient’action et je projette rapidement dans la démarche. En effet, je vois rapidement que j’ai besoin d’aide pour faire le point et remettre tout à plat afin de repartir dans la bonne direction.

Mon objectif premier était de mieux me connaitre. J’ai la tête dans le guidon depuis plusieurs années, je viens d’un monde éducatif et professionnel où la technique prime : je n’ai jamais eu l’opportunité de réfléchir sur ma propre personne. Je ne me connais pas. Les exercices et les méthodes proposés vont me permettre de cartographier ma personnalité afin de mieux analyser qui je suis, ce qui va permettre de définir ce dont j’ai besoin.

Je souhaitais également faire le point sur mes multiples compétences. De par mon parcours et les typologies d’entreprises dans lesquelles j’ai travaillé, j’ai développé des compétences dans de nombreux domaines, ce qui fait de moi quelqu’un de polyvalent. Néanmoins, à savoir tout faire, on ne sait plus quoi faire ou du moins quelle voie suivre. Le bilan est pour moi l’opportunité de tracer la ligne directrice se basant sur mes compétences et ma personnalité pour le projet à venir. à J’avais besoin de définir le projet qui me correspond et changer. Je m’intéresse à beaucoup de choses, à tel point que j’envisage beaucoup de chose et je me noie face aux possibilités. Le bilan est pour moi le moyen de définir des domaines et des métiers dans lesquels je peux m’épanouir autant vis-à-vis de mes compétences, que ma personnalité et mes besoins. Matérialiser ces éléments va me permettre d’initier le changement et de reprendre confiance en moi.

Résultat

Quel profit le bénéficiaire a-t-il tiré de la prestation ? 

Ce bilan m’a permis de clarifier ma situation professionnelle, mes valeurs, mes besoins afin de définir un projet en cohérence avec ma propre personne et mes aspirations. Ce bilan m’a permis de valider mon intention de changer de travail, de me projeter dans la recherche de nouvelles opportunités et de passer à l’action.

A-t-il défini des actions à suivre ? 

Un plan d’actions a été mis en place afin de structurer la démarche de transition entre mon travail actuel et mes nouvelles ambitions.


La prestation lui a-t-elle ouvert de nouvelles perspectives ?

Les perspectives de transition entre mon métier actuel et le prochain se sont éclaircies au fil des séances. Le bilan m’a permis de me recentrer sur mes besoins, ce qui a ouvert des perspectives positives pour la poursuite de ma carrière professionnelle.

Ce bilan de compétence a été pour moi une nouvelle inspiration. J’ai démarré à bout de souffle et au fil des séances, de la mise en pratique de la méthode, de l’utilisation des outils, du travail d’introspection, je reprenais de l’air. L’accompagnement a été juste et équilibré, ni intrusif, ni distant. Cette justesse a participé à la confiance que j’ai accordé à ma conseillère. J’ai apprécié son expérience et son recul par rapport aux problématiques que je lui exposais en séance. J’ai été perturbé par sa détermination à ne pas prendre position, favorisant ainsi mon propre travail de réflexion, en me poussant à aller chercher mes propres réponses au fond moi en évitant de m’appuyer sur l’avis des autres et de ce qu’ils pouvaient penser de moi.

Au début de ce bilan, je suis arrivé déboussolé, la conseillère et moi avons pris nos marques et un climat de travail basé sur la confiance s’est instauré. Je suis passé par des phases douloureuses, de doute, et j’ai toujours eu le sentiment que j’étais accompagné afin de comprendre mon état et de trouver des solutions et des moyens concrets pour avancer dans mon projet.

En fin de bilan, j’ai le sentiment que le travail est terminé. Les étapes ont été franchies successivement et ma vue s’est éclaircie vis-à-vis de mon avenir. Je connais la direction dans laquelle je vais, je sais pour quelles raisons je m’y dirige et je sais ce que j’ai à faire pour atteindre l’objectif. Aujourd’hui, j’ai le sentiment qu’une séance de plus ne servirait à rien, à part pour le plaisir d’échanger avec ma conseillère, agréable certes, mais qui sort du cadre du bilan de compétences.

Pour finir, le suivi me parait important afin de faire le point sur ma situation dans quelques semaines, quelques mois afin d’encourager ou de réajuster si besoin. Le suivi du plan d’action avec son conseiller responsabilise le bénéficiaire en fixant une échéance à laquelle il devra « rendre des comptes ». Je m’encourage à partager ce plan d’action avec ma compagne afin de l’impliquer dans la réalisation de mes engagements.

[dkpdf-button]